NATHALIE EGLEME ARTISTE PEINTRE
NATHALIE EGLEMEARTISTE PEINTRE

Nathalie Egleme

     Née en 1968, Nathalie commence son voyage dans la vie par l’écoute et la pratique de la musique, sa perception particulière des sons l’amènera naturellement vers une passion artistique. Dès 10 ans, elle commence à dessiner puis à peindre, une manière pour elle d’exprimer sa sensibilité et sans doute de communiquer avec le monde. Au début des années 90, et à partir de sa première exposition associative, Nathalie n’aura de cesse de progresser et de diversifier ses techniques. En permanence préoccupée par le geste, le mouvement, la matière, son langage plastique se construit au rythme de rencontres et d’expériences humaines où se croisent différents univers artistiques. Inspirée par Van Gogh, Modigliani, Matisse, Klimt ou Staël, Nathalie puise dans la diversité une poésie qu’elle exprime au travers de ses réalisations. Sa volonté de véhiculer les couleurs et la vibration des matières lui permet de voyager et de ne surtout pas figer son travail dans une forme ou une esthétique. L’équilibre parfait entre sensations, expressions et matières.                                                                                                                                                                                                                                                                                        Maitrisant de nombreuses techniques, Nathalie laisse ses émotions la guider vers l’essentiel. Les sujets de ses oeuvres sont surréalistes et oniriques, ses peintures sont le reflet de sa recherche artistique qui tend vers une attention toujours plus poussée en direction de la couleur et de la matière. Éléments omniprésents dans ses oeuvres, l’artiste joue avec les tons et les nuances dans le but de produire une résonance singulière et ainsi créer un ensemble vivant, riche et harmonieux. Ses toiles, résolument non-figuratives, rendent compte d’une envie profonde d’aller au coeur de la matière picturale pour en révéler ses principes fondamentaux. Son désir est d’approcher l’abstraction au plus près. De n’être plus que dans la couleur et la matière, de se libérer du trait.